Guide d’intervention fédérale en santé mentale étudiante

La santé mentale représente une préoccupation grandissante pour tous les Canadiens. D’après les estimations établies jusqu’à maintenant, près de 20 % des Canadiens souffriront de maladie mentale, sous une forme ou une autre, au cours de leur vie1 . Elle demeure également un problème urgent chez les étudiants des campus canadiens. En effet, les établissements d’enseignement postsecondaire continuent de signaler une augmentation des troubles mentaux.

L’Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAÉ) propose un nouveau document d’orientation explorant le rôle joué par le gouvernement fédéral quant aux politiques sur la santé mentale dans le secteur de l’enseignement postsecondaire (EPS). En outre, ce document porte sur les mesures fédérales de dépistage, de prévention et d’intervention liées à la maladie mentale chez les étudiants de niveau postsecondaire du Canada. Plus particulièrement, l’ACAÉ examine les moyens que le gouvernement fédéral peut adopter pour instaurer une politique durable sur la santé mentale dans le secteur de l’enseignement postsecondaire, en abordant cinq sujets de préoccupation :

1) Absence de cohésion et de collaboration à l’échelle pancanadienne
2) Stigmatisation de la maladie mentale
3) Collecte insuffisante de données nationales sur la santé mentale
4) Manque de ressources financières du secteur 5) Absence de soutien financier aux Canadiens bénéficiaires d’un prêt étudiant et touchés par la maladie mentale

L’ACAÉ préconise un système d’enseignement postsecondaire accessible, abordable, novateur et de qualité exceptionnelle.

Browse Resources