À propos

La trousse d’outils sur l’équité dans les campus est un guide pour aider les étudiants et les étudiantes, préparé par le Centre d’innovation en santé mentale sur les campus et l’Association canadienne pour la santé mentale, division de l’Ontario.

Ce guide fait partie d’un effort, à l’échelle de la province, d’améliorer l’équité, en promouvant une santé mentale et un bien-être positifs dans les établissements postsecondaires. Il a été partagé et examiné par diverses parties, dont des membres du Groupe de référence autochtone (Conseil des Universités de l’Ontario) et Indigenous Peoples Education Circle (Collèges Ontario).

Utilisateurs et utilisatrices cibles

Target UsersCe guide cible le leadership étudiant, le personnel de première ligne, les membres du corps professoral et les directeurs et directrices de programme, en plus des décideurs et décideuses politiques et des planificateurs et planificatrices stratégiques, qui influencent indirectement les expériences des étudiants et des étudiantes. Le lectorat est encouragé à utiliser ce guide afin d’examiner l’accessibilité des ressources et comment élargir le choix pour favoriser la rétention et la réussite des étudiants-es.

Objectif

PurposeCette trousse d’outils vise à adopter une approche constructive en offrant des conseils sur la façon de soutenir les étudiants et des étudiantes de tous les horizons, qu’ils ou qu’elles aient besoin de soutien en santé mentale et en toxicomanie ou non ; et les suggestions fournies visent à améliorer les expériences sur le campus pour les étudiants-es à long terme.

À quoi s’attendre/Comment l’utiliser

Cette trousse d’outils utilise les thèmes de l’équité, de la diversité et de l’inclusion, afin d’expliquer leurs impacts sur la santé mentale, et l’importance de s’attaquer aux conditions préexistantes dans la vie du campus. Il ne s’agit pas d’une ressource définitive puisque les expériences, les perspectives et les approches des étudiants et des étudiantes en Ontario sont diverses et façonnées par leurs expériences vécues. Cependant, les étapes et les stratégies décrites fournissent une fondation pour l’apprentissage, la réflexion et la mobilisation.

La diversité croissante de l’Ontario se reflète parmi la population étudiante sur les campus des établissements postsecondaires. Cette diversité est l’une des plus grandes forces de la province, générant un besoin de créer des campus inclusifs et accueillants. Sachez qu’entre 2006 et 2016, la population autochtone a augmenté de 42%, la population immigrante devrait représenter 36% de la population de l’Ontario d’ici 2036, et le nombre d’inscriptions d’étudiants et étudiantes internationaux augmente à un rythme plus élevé que celui des étudiants-es canadiens[1]MacDonald, M. (2019). L’explosion du nombre d’étudiants étrangers au Canada se poursuit. Affaires Universitaires. Récupéré sur https://www.affairesuniversitaires.ca/actualites/ actualites-article/lexplosion-du-nombre-detudiants-etrangers-au-canada-se-poursuit/ Ces étudiants et ces étudiantes viennent de divers pays, cultures et religions, et ainsi enrichissent le corps étudiant. Cela crée des opportunités afin d’intégrer de manière significative la diversité et l’équité dans la vie du campus.[2]Guo, S. & Jamal, Z. (2007). Nurturing Cultural Diversity in Higher Education: A Critical Review of Selected Models. Revue canadienne d’enseignement supérieur, 37(3), 27-49. Récupéré sur https://files.eric.ed.gov/fulltext/EJ799706.pdf Ces avantages se manifestent lorsque les besoins uniques des étudiants et des étudiantes sont reconnus et la conception et la prestation des programmes et des services sont conçues dans un souci d’équité.[3]Strange, C. C. & Coz, D. H. (2016). Serving Diverse Students in Canadian Higher Education. Canada: McGill-Queen’s Press

Lorsque l’on parle d’appliquer un principe d’équité, nous faisons référence à la compréhension des besoins uniques des étudiants et étudiantes en fonction des aspects de leur identité, telle que la culture, la race, la religion, l’orientation sexuelle, l’handicap physique ou mental, etc, qui ont entraîné des expériences de marginalisation. Ce sont des individus qui vivent un accès différent au pouvoir, à la richesse et à d’autres ressources, conduisant à une marginalisation sociale, économique et politique. Contrairement à l’égalité, qui aspire au même traitement pour tous les individus, une approche fondée sur l’équité reconnaît que les individus doivent être traités différemment en fonction de leurs besoins uniques et joue un rôle particulièrement important en santé mentale.

About Equity, Diversity and Inclusion

References   [ + ]

1. MacDonald, M. (2019). L’explosion du nombre d’étudiants étrangers au Canada se poursuit. Affaires Universitaires. Récupéré sur https://www.affairesuniversitaires.ca/actualites/ actualites-article/lexplosion-du-nombre-detudiants-etrangers-au-canada-se-poursuit/
2. Guo, S. & Jamal, Z. (2007). Nurturing Cultural Diversity in Higher Education: A Critical Review of Selected Models. Revue canadienne d’enseignement supérieur, 37(3), 27-49. Récupéré sur https://files.eric.ed.gov/fulltext/EJ799706.pdf
3. Strange, C. C. & Coz, D. H. (2016). Serving Diverse Students in Canadian Higher Education. Canada: McGill-Queen’s Press
Guide: PDF Version