Home > Trousses d’outils du CISMC > Trousse d’outils d’évaluation > 3.0 Procéder à l’évaluation > 3.1 Comprendre les enjeux éthiques de la collecte de données

3.1 Comprendre les enjeux éthiques de la collecte de données

Pour recueillir vos données, vous aurez probablement à interagir avec la population étudiante et les autres parties prenantes. Il faut être conscient de certaines considérations éthiques quand on demande à la clientèle étudiante de nous fournir des renseignements.

Par « considérations éthiques », on entend l’importance d’avoir des pratiques éthiques telles qu’obtenir un consentement clair et éclairé ainsi que la permission d’utiliser ou de communiquer les données, et conserver les données de façon sécuritaire. Voici quelques considérations éthiques à étudier avant de procéder à la cueillette de données :

Un consentement éclairé

Le consentement éclairé renvoie au fait de demander aux participants de confirmer par écrit qu’ils consentent à participer à une activité d’évaluation lors de laquelle des renseignements personnels pourraient être recueillis. En général, on prépare un document présentant les buts de l’évaluation et décrivant pourquoi on recueille ces renseignements, auprès de qui et de quelle manière on le fait, comment ils seront conservés et pour combien de temps, et qui y aura accès. Les personnes qui procèdent à la collecte de données ont la responsabilité de s’assurer que les participants comprennent le contenu de ce document et donnent un consentement éclairé.

La confidentialité et l'anonymat

Les données confidentielles sont des renseignements personnels qui sont gardés confidentielle-ment, par exemple ceux figurant au dossier médical des individus ou au registre des services, tandis que les données anonymes ne peuvent pas être associées à un individu en particulier. Les deux types de données peuvent s’avérer utiles. Il est important de s’assurer que les participants savent si les renseignements qu’ils fournissent sont confidentiels ou anonymes, le cas échéant

Un plan de communication des données

Il est important d’établir un processus clair tant pour la communication des données que pour leur collecte, et particulièrement lorsque les renseignements personnels recueillis touchent des sujets délicats comme la santé mentale et les dépendances. Il peut être utile de préciser aux participants que les renseignements seront agrégés dans le processus d’analyse afin de préserver l’anonymat.

Dans le contexte de programmes ou de services en santé mentale et dépendance à l’intention de la clientèle étudiante, il est particulièrement important de se préoccuper de considérations éthiques étant donné qu’il s’agit de sujets délicats qui risquent d’entraîner une stigmatisation.

Par exemple, la perception qu’un enseignant a de la performance scolaire d’un étudiant ou d’une étudiante pourrait changer s’il était au courant de son diagnostic clinique. De la même façon, les autres étudiants et étudiantes pourraient, intentionnellement ou non, modifier leur comportement envers leurs pairs qui sont aux prises avec une problématique de santé mentale, ce qui pourrait entraîner une forme d’exclusion.

Un mot sur l’examen éthique

Le Groupe en éthique de la recherche (GER) est une entité du gouvernement fédéral qui produit des recommandations éthiques à l’intention de tout organisme qui effectue de la recherche. Son Énoncé de politique des trois Conseils : Éthique de la recherche avec des êtres humains (EPTC) définit la recherche « comme étant une “démarche visant le développement des connaissances au moyen d’une étude structurée ou d’une investigation systématique” […]. L’expression “étude structurée” désigne une étude qui est menée avec l’attente que les méthodes, les résultats et les conclusions de cette dernière puissent soutenir l’examen minutieux de la communauté de chercheurs visée » (site Web du GER, consulté le 3 mai 2018).

Bien que cet énoncé ait été largement adopté dans de nombreux secteurs, y compris celui de l’éducation postsecondaire, il n’existe pas de normes claires précisant dans quel contexte une évaluation doit subir un examen éthique. Il n’est donc pas évident de savoir si vous devez soumettre votre plan d’évaluation au comité d’éthique de votre établissement. Communiquez avec celui-ci pour vérifier ce qui en est et la procédure à suivre, le cas échéant.

Trousse d’outils : Version PDF Qu'avez vous pensé de cette trousse d’outils?